banniere 1

Naissance du club R.S.M

Posté le 23/04/2009 dans R.S.M

Historique du Red Star Mulhouse

naissance

Dans le quartier Wolf / Lefèbvre, l’idée germait depuis un certain temps déjà dans l’esprit de quelques passionnés du ballon rond : la création d’un club de Football. C’est ainsi qu’en 1925 a lieu la 1ère Assemblée Générale Constitutive, dans un café-restaurant situé à l’angle des rues Vauban et Lefèbvre : le Red Star est né.

Ce n’est pourtant qu’en 1926 que le Club fait ses premiers pas avec deux équipes séniors et devient Champion d’Alsace durant la saison 1927/1928.

Le 1er Comité Directeur, présidé par M. Alfred Schilling, assisté par ses dirigeants et membres fondateurs (Ms. Fischer, Rausch G., Gaschin, Saglio, Wuest, Springinsfeld), définit les couleurs du Red Star Mulhouse : maillot noir avec une étoile rouge pour écusson et short rouge.

Le 1er tournoi organisé en 1928 connait une franche renommée. Dès lors, le Club mènera de front deux batailles : celle de la pratique du sport, bien sûr, mais aussi celle de l’esprit de convivialité.

C’est ainsi que la fête de Noël et le bal de fin d’année de 1928, de part leur réussite, furent amenés à devenir un peu le pilier du Club en consolidant les liens formés sur le terrain.

photo 1

En 1929, le Club s’installe au stade de la Mertzau, loué à l’ancienne commune de Bourtzwiller, et en 1930, deux équipes séniors et une de jeunes sont engagées dans le championnat régional.

Les années suivantes, de nouveaux membres et dirigeants viennent étoffer le Club, ainsi qu’une pléiade de joueurs motivés et dévoués, qui constitueront l’avenir du Red Star Mulhouse.

Le Club ayant débuté en division inférieure est désormais bien structuré, et grimpe rapidement en Promotion où il évolue sous de nouvelles couleurs : maillot blanc avec bande rouge horizontale et culotte rouge.

1939, la guerre éclate.

En 1940, le Club est contraint de changer de nom pour s’appeler F.C Rot Weiss. Les autorités d’occupation viennent mettre un frein à l’élan : le Club est mis en veilleuse.

La traversée du désert

Posté le 28/03/2009 dans R.S.M

Historique du Red Star Mulhouse

desert

desert 2 desert 3

Le retour en Championnat d’Alsace a profondément changé les données sportives, et notamment à la suite de la perte quasi-totale des joueurs de l’équipe fanion.

Le Red Star essaie de retrouver ses marques et réussit toutefois à se maintenir.

Mais après deux années de combats héroïques, l’équipe rétrograde à nouveau et se retrouve en Promotion d’Excellence à la fin de la saison 1993/1994.

L’objectif de la première saison en Promotion d’Excellence est de stabiliser l’équipe fanion.

Ce premier cap passé, la balle est maintenant dans le camp du Red Star : le Club doit penser à reconstruire une équipe compétitive afin de pouvoir repartir de l’avant.

La nouvelle génération doit reprendre les rênes, dans l’intérêt du Club. Peut-être est-ce du côté des jeunes que viendra ce nouveau souffle ?

Ce 70ème Anniversaire semble donc l’occasion rêvée pour aller à la conquête d’autres titres, car c’est réellement un vent de renouveau qui souffle dans le dos du Red Star.

  • Commentaires fermés sur La traversée du désert

Les 7 glorieuses

Posté le 28/03/2009 dans R.S.M

Historique du Red Star Mulhouse

glorieuses

Le premier objectif du Club est maintenant de conserver cette place en CF IV. Et l’arrivée de joueurs confirmés au palmarès éloquent (Tsitso Durkalic, Dany Kutermak), ainsi que les successeurs des entraineurs (tels que Claude Kunneman ou Eugène Battmann) permettent, aidés par l’euphorie de la montée, d’assurer ce maintien.

1987/1988 : le F.C. Red Star signe un nouvel exploit sportif, le Club est vainqueur de la Coupe d’Alsace.

La performance est également au rendez-vous la saison suivante. L’équipe fanion réussit à se qualifier pour le 8e tour de la Coupe de France et rencontre le F.C. Mulhouse !

glorieuses2

Mais n’oublions pas les équipes de jeunes, qui s’associent elles aussi à l’euphorie. Minimes, cadets et juniors participent successivement au Championnat Régional de Division d’honneur. Les juniors jouent même à la finale départementale de la Coupe Gambardella !

Mais peu à peu, il devient évident que le coût découlant des longs déplacements dans toute la région Est, de même que l’énergie déployée sans apporter de vrais résultats tangibles, commencent à saper le moral des troupes.

Bien que le Comité et les dirigeants restent unis devant l’adversité, le passage au Championnat Régional ne peut que grignoter l’état d’esprit qui faisait la force du Red Star.

La saison 1991/1992 trouve le Club en position très délicate, la chute est inéluctable : les Starmen retournent en Division d’Honneur.

C’est bel et bien la fin d’une époque.

Tout est à refaire !

glorieuses 3

Bonjour Bourtzwiller

Posté le 28/03/2009 dans R.S.M

Historique du Red Star Mulhouse

bourtzwiller

Grâce aux efforts de M. Albert Céréja, ainsi qu’aux promesses de la municipalité de Mulhouse, le Red Star se voit attribuer un nouveau fief : le stade de Bourtzwiller, ancien terrain du F.C. Mulhouse.

Le Club s’y installe au début de la saison 1979/1980 et entreprend dès lors une nouvelle mutation, avec son nouveau président, M.Gilbert Saglio. En effet, il faut à tout prix réussir à jumeler l’ancien quartier de la Mertzau à celui, nouveau, de Bourtzwiller. La survie du Club passe par son intégration dans sa nouvelle « patrie », et cela n’aurait pu se réaliser sans la motivation et la solidarité caractéristiques de la grande famille que forme le Red Star Mulhouse.

bourtzwiller 2

Suite à de nombreuses tractations, c’est finalement un entraineur hors pair qui prend les rênes de l’équipe : M. Léon Deladerrière (qui a porté le maillot de l’Equipe de France), dit « P’tit Léon » (merci à Robert Ansel et Alain Kammerer…).

Après un début de saison plutôt difficile et finalement une série de 15 matches sans défaite en fin de championnat, le Red Star et l’U.S. Azzuri arrivent premiers ex-æquo : un match d’appui est nécessaire pour les départager. Et c’est au stade de l’Ill, devant plus de 2000 spectateurs, que le Club obtient son billet pour l’élite régionale en accédant glorieusement à la Division d’Honneur par une victoire d’un but à zéro. Pour parachever cette mémorable saison, le capitaine Robert Ansel et ses coéquipiers gagnent également le titre de Champion d’Alsace de promotion d’Honneur.

Les deux premières saisons en Division d’Honneur sont marquées par l’adaptation à un niveau sportif supérieur, mais le Club tient bon et réussit à se maintenir grâce à son légendaire esprit de solidarité.

C’est également un bel élan de solidarité qui permet, en 1983/1984, le démarrage de la construction d’un nouveau Club-House au sein du stade de Bourtzwiller : joueurs et dirigeants le dimanche deviennent bâtisseurs la semaine pour créer un nouveau lieu de convivialité, dont l’inauguration se fera en 1989.

Avec 5 points d’avance au classement, le Red Star dispose de la meilleure attaque et de la meilleure défense : la saison 1984/1985 permet au Club d’obtenir brillamment le titre de Champion d’Alsace. Propulsé vers de nouveaux sommets, le Red Star Mulhouse pourra désormais goûter au Championnat de France de Division IV avec à sa tête comme entraineur, Guy Deladerrière, fils de Léon.

bourtzwiller 3

Adieu Mertzau … le nomadisme

Posté le 28/03/2009 dans R.S.M

Historique du Red Star Mulhouse

nomadisme

En 1975, le Red Star est exproprié de son terrain de la Mertzau.

Durant la saison 1975/1976 toutefois, le club évolue en Promotion d’Honneur et, avec son entraineur Louis Boni, devient Champion du Haut-Rhin de Division I.
C’est également durant cette période que fut créée une équipe de Vétérans.

nomadisme 2 nomadisme 3

En 1978, après 53 années d’activités, le Red Star voit tristement s’évanouir son port d’attache : le stade et le Châlet-Vestiaire sont amenés à disparaitre au profit de la construction de l’autoroute qui contournera Mulhouse.

Sans terrain, le Club se voit contraint de fouler d’autres pelouses, tel un nomade : certaines équipes se retrouvent ainsi sur le stade du vélodrome, d’autres rue des Romains.

Une épreuve très rude qui aurait pu être lourde de conséquences pour le Club.

Au même moment, d’autres difficultés, d’ordre financier cette fois, viennent assombrir le dynamisme du Club et provoque le découragement de certains.

Le plus difficile aura été de garder, malgré tout, l’unité du Red Star Mulhouse.

nomadisme 4

Page suivante »